animation accueil

Les tendances de marché et problématiques de nos clients

RéGLEMENTATION
  • De nombreuses et nouvelles réglementations, tant dans le domaine
    des Administrateurs de Biens que des Collectivités
  • Un renforcement de la responsabilité et des obligations des Syndics
    vis à vis des copropriétaires
  • Une culture croissante de la prévention, de la précaution
    et du développement durable
AFFICHER NOS SOLUTIONS
FACTEURS ÉCONOMIQUES
  • Un pouvoir d'achat des ménages érodé et un contrôle des dépenses renforcé
  • Dans un environnement difficile, les clients ( publics comme privés )
    optimisent leurs dépenses et investissements
AFFICHER NOS SOLUTIONS
ENVIRONNEMENT
  • Le modèle du marché privé (Administration de Biens) basé sur la taille
    du patrimoine géré engendre un manque de temps pour la gestion courante
  • S'associer les services de partenaires compétents, réactifs et dotés
    d'une parfaite connaissance du marché devient une nécessité
  • Le niveau d'exigence et de transparence des copropriétaires, bailleurs
    et gestionnaires d’immeubles, est de plus en plus fort :
    s'assurer de la matérialité des prestations devient un enjeu majeur
AFFICHER NOS SOLUTIONS
INNOVATION
  • Le développement de la technologie de transmission d'informations
    en temps réel s’impose de plus en plus
  • Peu d'innovations réelles en terme de produit ou de solution technique :
    la véritable plus-value des prestataires est à chercher ailleurs
  • La réglementation drive l'innovation (ex: loi ALUR qui implique
    la dématérialisation des supports)
AFFICHER NOS SOLUTIONS



les solutions BATISANTE

• Spécialiste des offres de service réglementaires
pour les bâtiments
• Plus de 30 ans d’expérience
• La confiance de 4.000 clients
( administrateurs de biens et bailleurs sociaux )
350.000 interventions par an
600 collaborateurs et une couverture Nationale




les solutions BATISANTE


• Des offres de services réglementaires adaptées
pour correspondre aux possibilités
et aux exigences de nos clients,
fruit de plus de 30 ans d’expérience
et de collaboration




les solutions BATISANTE


Bativision : un portail client sécurisé
de suivi d’exploitation
• La matérialisation de nos prestations grâce à Batipass
• Plus de 30 ans d’expérience et de collaboration
avec les Administrations de Biens de Paris-Ile-de-France


les solutions BATISANTE

• Tous nos techniciens sont équipés de portables
et tablettes connectées ( mise en ligne immédiate
des rapports d’interventions, information client
en temps réel, etc.)
• La matérialisation de nos prestations
grâce à Batipass
• Le confort, la réactivité et la qualité de service
d’un interlocuteur commercial unique
Bativision : un portail client sécurisé
de suivi d’exploitation

nos compétences vous permettent d’exercer pleinement les vôtres

corner pôle sécurité incendie
corner pôle électricité
corner pôle hygiène
corner pôle diagnostiques et contrôles

actualités

Le Contrat Hygiène Premium

Face à la prolifération récente des infestations de nuisibles auxquelles sont confrontées toutes les grandes villes de France et particulièrement la Région Paris-IdF, le pôle Hygiène du groupe BatiSanté propose à ses clients une solution innovante au travers de la prise en charge totale de cette problématique: le contrat HYGIÈNE PREMIUM.

Le Contrat Hygiène Premium

Cliquez sur le visuel afin de l’agrandir

Un DSI pour le groupe BatiSanté

Le Groupe BatiSanté annonce le recrutement de M. Mounir ABDEN en qualité de Directeur Général adjoint, Directeur des Systèmes d'Information et du Digital (DSID).

Pour faire face à l'enjeu stratégique de la transformation digitale des administrateurs de biens, BatiSanté s'est déjà engagé depuis un an sur la gestion des échanges de flux et du partage de documents avec ses clients.

M. ABDEN aura, parmi ses missions, la tâche d'accélérer ce processus et de permettre au Groupe d'offrir des solutions innovantes à ses clients.

Le DTG

Le DTG

Cliquez sur le visuel afin de l’agrandir

Nouvelle certification pour 01Contrôle en matière de formation professionnelle

Après avoir renouvelé avec succès notre labellisation auprès des OPCA, fin décembre 2016, pour les actions collectives des plans de formation des salariés, 01 Contrôle vient d'obtenir une nouvelle certification: la Certification FAC qui renforce encore notre activité formation.

Le renouvellement de notre labellisation comme la certification FAC démontrent que nous répondons parfaitement aux exigences réglementaires relatives à :

  • la qualité des actions de la formation professionnelle continue,
  • le respect des critères légaux,
  • la qualité de l'équipe pédagogique,
  • la pertinence des moyens et des méthodes pédagogiques,
  • l'identification des besoins sectoriels.

Ce point est crucial car les financements de ces plans de formations par les OPCA sont conditionnés au respect, par les organismes de formation, de ces exigences qualitatives.

A ce titre, 01Contrôle démontre, au travers de ca haut niveau de compétence, qu’il est un acteur majeur et crédible de la formation professionnelle, au plan National.

FAC ICERT

Immatriculation des copropriétés

N’OUBLIEZ PAS LES DPE OU AUDITS ÉNERGÉTIQUES DE VOS IMMEUBLES

Tous les immeubles équipés d’un chauffage collectif sont soumis à l’obligation de réaliser un Audit Energétique ou un DPE (Diagnostic de Performance Energétique) du bâtiment.

Comme l’indique la réglementation (cf. ci-dessous : extrait du site officiel de l’administration Française), dans le cadre de l’immatriculation des copropriétés, vous devez être en mesure de fournir l’étiquette énergétique des immeubles concernés, si vous en disposez ou faire diligence pour l’obtenir, le cas échéant.



services publiques
Immatriculation initiale d’une copropriété existante Immatriculation initiale d’un immeuble mis en copropriété Vente de lot(s) de copropriété

Lors de l'immatriculation, le télédéclarant doit apporter des informations sur la copropriété parmi lesquelles :

  • des données d'identification du syndicat de copropriétaires (nom, adresse, date de création du syndicat des copropriétaires, nombre et nature des lots de copropriété, nom du syndic...),
  • des données financières (exercice comptable, montant du budget prévisionnel, provisions pour travaux, dettes du syndicat à l'égard des fournisseurs et impayés...),
  • des données sur le bâti (nombre de bâtiments avec leur étiquette énergétique si elle est disponible, nombre d'ascenseurs, période de construction nature du chauffage de l'immeuble...),
  • des informations sur d'éventuelles difficultés au sein de la copropriété (désignation d'un mandataire ad hoc ou d'un administrateur provisoire, existence de mesures de sauvegarde...).


Pour répondre à tous vos besoins, même les plus urgents :

logo 01 Contrôle

Contactez-nous au 0820 820 177

Siège social :
320, rue Saint-Honoré – 75001 PARIS
S.A.S. au capital de 259 732,20 €
RCS Paris 335 060 307
Code APE 7112B
Code TVA FR 03 335 060 307

BatiSanté acquiert ABSA Holding

Le Groupe BatiSanté annonce l’acquisition du Groupe ABSA Holding, et de ses filiales :

  • ABSA HYGIENE & SERVICES : Opérateur important sur le marché du 3D en Ile de France, crée au début des années 1980
  • ABSA CONTRÔLES : Prestataire dans les métiers de Sécurité Incendie
  • SAMOA : Société d’aéraulique et de travaux de plomberie

Le Groupe ABSA a réalisé en 2016 un CA de 5 M€, avec 50 personnes, basées à Epinay sur Seine (93), et compte principalement une clientèle de syndics de copropriétés.

Cette acquisition est la plus importante de l’histoire du Groupe BatiSanté, tant par sa taille, que par sa dimension stratégique, qui lui permettra à la fois de renforcer sa présence au sein de sa clientèle coeur de cible d’administrateurs de biens, et la densité de sa clientèle en Ile de France.

Avec un CA de 50 M€ et 550 salariés, BatiSanté est le spécialiste de la conformité et de la sécurité du bâtiment, au travers de ses pôles Hygiène (3D, Assainissement, produits d’entretien), Sécurité Incendie, Diagnostics et Contrôles, et Electricité.

absa contrôle absa hygiène et services absa samoa

Quelle différence entre DTA et DAT ?

Le DTA (Dossier Technique Amiante), dans sa 3e version, répond aux obligations réglementaires du Code de la Santé publique tandis que le DAT (Diagnostic avant Travaux) répond quant à lui aux obligations du Code du Travail. Soit un repérage très différent, non localisé dans les mêmes endroits ni sur les mêmes supports et matériaux.

Pour résumer :

  • Code de la Santé Publique ==> (DTA PC) : repérage des matériaux de la liste A et B
  • Code du Travail ==> (DAT) : repérage des matériaux du DTA (liste A et B) augmentés de nombreux autres matériaux, le tout formant la liste C

Code de la Santé Publique :

Le décret 2011-629 du 3 juin 2011 précise dans son article R.1334-17 sous section 1 : " les propriétaires des parties communes d'immeubles collectifs d'habitation y font réaliser un repérage des matériaux et produits des listes A et B contenant de l'amiante".
Ce repérage a pour objectif d'identifier et de localiser les matériaux et produits contenant de l'amiante incorporés dans l'immeuble bâti et susceptibles de libérer des fibres d'amiante en cas d'agression mécanique résultant de l'usage des locaux (chocs et frottements).
Le contenu et les modalités du repérage sont précisés par les arrêtés de décembre 2012. C'est la mission que nous réalisons dans le cadre de nos accords.

Code du Travail :

Le décret n°2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d'exposition à l'amiante modifie le Code du travail concernant la protection des travailleurs exposés aux fibres d'amiante. Il définit la valeur limite d'exposition professionnelle et précise les nouvelles modalités de mesurage du niveau d'empoussièrement. Il étend la certification à tous les travaux de retrait d'amiante et fixe les règles techniques, les protections collectives et individuelles nécessaires à la protection des travailleurs.

En conséquence, le propriétaire doit remettre au prestataire (ascensoriste, chauffagiste...) les documents de repérage de l'amiante afin que ce dernier puisse évaluer les risques pour la santé et la sécurité de son personnel lors de ses interventions sur les installations confiées au titre du contrat de maintenance.

Dans le cadre de missions de travaux ou de maintenance pouvant exposer des salariés à des matériaux susceptibles de contenir de l'amiante autres que ceux figurant dans la liste A et B la réglementation impose la réalisation d'un repérage avant travaux.
Ce repérage a pour objectif d'identifier les matériaux et produits susceptibles de libérer des fibres d'amiante à l'occasion des travaux prévus par le donneur d'ordre avec une liste de matériaux à repérer bien plus importante que les seules listes A et B.
Il s'agit bien souvent de matériaux nécessitant des sondages destructifs ou des actions de démontage et c'est la raison pour laquelle, ils ne sont pas intégrés dans le programme de repérage de la liste A et de la liste B.

Il ne faut donc pas raisonner en terme de nature de locaux visités ou non mais bien par rapport à l'étendue du repérage à réaliser (c’est-à-dire les matériaux à rechercher) et ce, en fonction du destinataire du diagnostic : occupant ou travailleur.

Les Punaises de lits

Les Punaises de lits

Cliquez sur le visuel afin de l’agrandir

Tableaux de synthèse des obligations réglementaires
applicables en location, transaction, copropriété (x4 docts)

synthèse des obligations réglementaires

Cliquez sur le visuel afin de l’agrandir et de voir les autres tableaux

Vérification Hydrodynamique des colonnes sèches

De l'importance du choix de son prestataire en matière de Sécurité Incendie :
le cas des colonnes sèches

Dispositif de lutte contre l'incendie, les colonnes sèches doivent être conformes
à la norme NF S 61-759.

Deux derniers amendements sont venus compléter et préciser les modalités
d'application de cette norme.

Le premier, sur lequel nous nous attardons ici, fixe les conditions d'essais en établissant
une distinction entre les essais hydrostatiques (à débit nul) et les essais hydrauliques
en régime d'écoulement.

Modalités de réalisation de l'essai hydrostatique :

Branchement au pied de l'immeuble et envoi d'eau en haut de colonne (essai dit "statique")
pour déceler la présence éventuelle de fuites ou défaillances sur une pièce constituante du réseau.

==> inconvénient : cette technique ne présage pas du bon état de la colonne sur toute sa longueur.

Modalités de réalisation de l'essai hydraulique en régime d'écoulement :

Vérification plus poussée à partir d’un branchement en haut de l’immeuble
(au point le plus « défavorable »), création d’un circuit fermé et test d’écoulement
avec un objectif de débit de 1.000 l/mn. Cette technique permet de déceler la présence
d'éventuels corps étrangers ou des réductions de passage dans la colonne.

==> inconvénient : cette technique nécessite la mise en oeuvre de moyens techniques élaborés
dont peu de prestataires disposent.

Ces deux types d’essais hydrostatiques et hydrauliques, complétés d’essais visuels du bon état général
de la colonne et du fonctionnement de ses organes (robinetterie, bouchons, signalisation,…)
sont désormais indissociables et réglementairement exigés, selon les périodicités suivantes :

  • Essai hydrostatique : annuel
  • Essai hydraulique en régime d’écoulement : quinquennal
  • Essai visuel : trimestriel

Les équipes d'intervention Sagex sont dotées de camions spécialement équipés pour ces interventions,
munis de pompes puissantes et de cuves permettant d'intervenir dans toutes les configurations.
Sagex dispose de plusieurs milliers de colonnes sèches sous contrat et a ainsi développé
au fil des années, une expertise dans ce domaine.
Aucune intervention n'est sous-traitée car Sagex, en sa qualité de spécialiste de la Sécurité Incendie,
met un point d'honneur à intégrer dans ses propres équipes formées, tous les savoir-faire
et moyens techniques nécessaires.

Ceci est valorisant pour nos équipes et rassurant pour nos nombreux clients qui nous font confiance.

L'Audit Energétique

L'Audit Energétique

Cliquez sur le visuel afin de l’agrandir

BatiPass : quand un groupe est à l'écoute de ses clients

Parce que la transparence comme la traçabilité sont des problématiques récurrentes
que nous soumettent régulièrement nos clients, le groupe BatiSanté a choisi d’apporter
à l’ensemble de sa clientèle une solution adaptée à ce besoin.
Concrètement, BatiPass apportera à chaque client et à tout moment, la preuve
de notre intervention sur son immeuble en réglant définitivement les doutes parfois exprimés...

en savoir +

Portail de suivi d'exploitation clients BatiVision

La réponse de BatiSanté à la problématique forte de dématérialisation, et des besoins que nous expriment régulièrement nos clients s'appelle BatiVision.
BatiVision est un portail web sécurisé destiné à apporter à tous nos clients, sur leur patrimoine,
un outil de suivi d'exploitation exhaustif sur l'ensemble des Pôles-métiers du groupe.

en savoir +

Dératisation : Les nouvelles AMM et postes d'appâtage sécurisés

Les nouvelles AMM et postes d'appâtage sécurisés

Cliquez sur le visuel afin de l’agrandir

Le sujet

Classification des postes de travail et des qualifications professionnelles des gardiens, concierges et employés d'immeubles.

La réglementation

Avenant n°86 du 12 février 2015 modifiant l’art. 21 « Classification des postes de travail et des qualifications professionnelles »

Le contexte

Dans l’objectif de revaloriser les métiers de gardiens, concierges et employés d’immeubles, le législateur a décidé de réformer les modalités de classification des emplois afin de permettre une estimation du poste plus proche de la réalité.

Cette estimation est appelée : la pesée.

Afin de permettre la pesée du poste de travail dans la nouvelle grille de classification, les partenaires sociaux ont retenu les définitions des trois premiers niveaux de la norme Afnor NF-X 60-010 telle que rédigée le 12 février 2015 lors de la signature de la modification de l’art.21 de la convention collective.

Cette nouvelle classification s’applique à l’ensemble des salariés (catégories A ou B) ainsi qu’à tout type d’employeur relevant de la branche.

La définition de cette classification repose sur 6 critères (relationnel, technicité, administratif, supervision, autonomie, niveau de diplôme), chacun d’eux étant défini de façon précise.

Pour chaque critère, plusieurs niveaux de compétences sont établis :

  • Le passage d’un niveau à l’autre est défini de façon aussi pragmatique et précise que possible,
  • Pour chaque poste existant, un niveau par critère devra être défini en fonction de son contenu : la pesée,
  • La convention collective précise le nombre de points attribués à chaque niveau.

La somme des points de ces 6 critères permet de déterminer la rémunération appliquée.

Enfin, il est entendu que la classification définit la nature du poste et non pas le salarié.

L’échéance réglementaire

Les contrats de travail devront être mis en conformité avant le 1er mars 2016.

Il est a noter que ces éléments n’ont de valeur que pour peser le poste et permettre le classement du salarié suivant la grille de classification. En aucun cas ces éléments n’exonèrent l’employeur de s’assurer que le salarié travaille dans des conditions de sécurité définies par les normes en vigueur. Par ailleurs, un personnel est qualifié lorsqu’il a reçu une formation lui permettant de travailler en sécurité sur un bien présentant certains risques potentiels et est reconnu apte pour l’exécution des travaux qui lui sont confiés, compte tenu de ses connaissances et de ses aptitudes.

Parce que le syndicat des copropriétaires, représenté par son syndic, en sa qualité d’employeur des gardiens, concierges et employés d’immeuble peut se voir opposer par ces derniers le fait d’être à la fois juge et partie dans la détermination de la pesée du poste, il peut être judicieux de faire réaliser cette mission par un organisme tiers indépendant.

De même, la neutralité d’un tiers dans ce dossier est un gage d’aboutissement rapide et serein pour les parties en présence.

01Contrôle est en mesure de vous accompagner dans cette mission.

Descriptif de la prestation :

L’entretien de pesée de poste se déroule au sein de la copropriété. 01 Contrôle prendra le rendez vous avec le ou les salariés de la copropriété. La pesée s’opère non pas en fonction de la personne mais en fonction de son poste. A l’issue de l’entretien, 01 contrôle produira une synthèse de l’entretien.
De manière optionnelle, le Client pourra demander sur la grille ci jointe :

  • la réalisation d’une préparation à l’entretien réglementaire, dit entretien d’évolution
  • l’évaluation des risques professionnels en vue de la rédaction du DUER (Document Unique d’Évaluation des Risques)

Evaluation des risques des gardiens : Point sur le DUER

Point sur le DUER

Cliquez sur le visuel afin de l’agrandir

partenariat

Partenariat UNIS chambre IdF et UNIS National depuis 2017

L'Union des Syndicats de l'Immobilier (UNIS), est le fruit d'une consolidation syndicale menée avec succès et représente aujourd'hui un acteur incontournable autour des 5 métiers qui le constituent (administration de biens, agent immobilier, syndic de copropriété, expert immobilier et marchand de biens) au plan National mais aussi et surtout Francilien.

BatiSanté compte, parmi ses clients, de nombreux membres de l'UNIS, dont certains
sont des clients historiques de BatiSanté.

Le groupe BatiSanté est partenaire de l'UNIS depuis sa création.

Nous nous attachons à conserver la confiance dont nos clients, membres de l'UNIS,
nous honorent depuis toutes ces années.

Partenariat FNAIM

La FNAIM est un acteur majeur de l'immobilier sur le territoire National.

La Chambre FNAIM du Grand Paris est riche de 2.200 adhérents
opérant dans tous les métiers de l'immobilier.

Face à la charge croissante d’obligations et de contraintes supportées par
les Administrateurs de Biens et Cabinets de syndic et aux exigences de plus en plus marquées
des copropriétaires, BatiSanté développe des solutions technologiques innovantes permettant
de simplifier le travail des gestionnaires en assurant une traçabilité des prestations en temps réel
et la dématérialisation des documents (bons de passage, factures, devis, rapports d’intervention, …).

Le partenariat du groupe BatiSanté avec la Chambre FNAIM du Grand Paris s’est donc
tout naturellement engagé grâce à la volonté conjointe de leurs dirigeants, soucieux d’offrir
aux adhérents de la chambre un accompagnement correspondant à leurs attentes.

Partenariat ACTRADIS

Actradis.fr est une plate-forme interactive qui permet aux donneurs d'ordres (clients) d'obtenir de leurs fournisseurs les documents obligatoires en quelques clics
et en toute sécurité.


  • Rappel de la réglementation
  • Les décrets des 27 octobre 2005, 11 mai 2007 et 21 novembre 2011 obligent toutes les entreprises qui passent un marché de fourniture, de travaux ou de prestation de service de plus de 5.000 € cumulés sur l'année, d'obtenir de leur fournisseur, avant la signature de ce marché, des documents administratifs officiels (attestations légales)* , quelle que soit la nature de ce contrat.
  • Cette obligation de vigilance doit être renouvelée tous les six mois si le marché se poursuit dans le temps.
  • Cette obligation s'applique à toutes les entreprises :
    • en tant que fournisseurs, elles doivent fournir leurs documents
      spaceà tous leurs clients tous les six mois.
    • en tant que clients (donneurs d'ordre), elles doivent collecter
      spaceles documents de tous leurs fournisseurs tous les six mois.

Actradis.fr est devenu, en quelques années, le 1er service aux entreprises de vérification, numérisation et diffusion des documents de vigilance sur plateforme partagée.

Dans un soucis permanent de faciliter au mieux la gestion de ses documents pour nos clients, le groupe BatiSanté a choisi de faire confiance, pour la totalité des ses pôles-métiers, à la plate-forme Actradis.fr.